Rechercher
  • Charlotte OA

Comportement félin et Ostéopathie

Dernière mise à jour : 14 janv. 2020




“En ostéopathie, on ne peut dissocier le corps de l’esprit”


Les troubles du comportement chez le chat sont fréquents et les propriétaires se retrouvent souvent dépourvus de solutions. L’ostéopathe, en collaboration avec le vétérinaire, le comportementaliste, l’homéopathe peut aider votre animal.


La première possibilité de troubles du comportement est due à une irritabilité causée par une douleur. En effet, une dysfonction ostéo-articulaire, viscérale, musculaire peut causer des douleurs intenses qui se manifesteront par de l’agressivité, du stress ou de l’anxiété. La disparition de ces zones de tensions par l’ostéopathe entraine une baisse de sécrétion des hormones du stress, et donc favorise le retour à un comportement que l’on peut caractériser de normal.


La deuxième possibilité est une dysfonction au niveau crânien. Les céphalées, souvent responsable de troubles du comportement, peuvent être soulagées par l’ostéopathe. Il est aussi possible, pour le praticien, d’avoir une action sur les éléments de l’encéphale qui interviennent dans la mécanique émotionnelle (peur, colère, etc) et donc dans le comportement. Par exemple, les amygdales jouent un rôle important dans les troubles de l’anxiété.


La troisième possibilité fait suite à un trop-plein d’émotions. Chaque émotion est stockée, traitée et exprimée par le système limbique aussi appelé cerveau émotionnel. Quand ce système se retrouve surchargé, il ne peut plus assurer le traitement des émotions et des symptômes physiques peuvent apparaitre. C’est ce que l’on appelle la somatisation. Par exemple le siège de la colère est le foie, celui de la peur se situe dans les reins, la tristesse au niveau des poumons…


L’ostéopathe, en libérant le corps, peut donc libérer l’esprit.


107 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout